top of page

« Quand je prends le bus, je regarde les gens. Je me demande qui ils sont, ce qu’ils font, où ils vont. Parfois, j’imagine leur histoire. D’autres fois, je me demande si ma propre histoire se lit et se devine en me dévisageant, en examinant mes attitudes mes vêtements… » L’apparence la plus quelconque peut dissimuler une existence extraordinaire, l’instantané du quotidien l’emporte sur le bonheur ou le malheur de la vie. C’est le cas pour nous tous. C’est le cas dans ce bus et à l’extérieur également.

Ce roman propose les portraits brefs des passagers d’un bus. Au gré des trajets, nous croisons des personnages touchants par ce qu’ils exposent de leurs failles, de leurs dérives existentielles, mais aussi de leurs espoirs, de leurs rêves, de leurs attachements… Ce livre refermé, nous ne pourrons plus passer sans les voir !

Enfant pleine d’imagination, Lola Caño a grandi dans un petit village de l’Ain, au sein d’une famille ouvrière. Elle vit aujourd’hui à Lyon et a choisi de dédier son écriture aux « oubliés », « ceux qui, pour avancer, luttent chaque jour, contre les autres ou contre eux-mêmes, ceux que l’on ne remarque pas ». Dans un style vif qui passe aisément de la légèreté à la gravité, de la poésie à la description, ce texte est l’illustration de son combat contre les préjugés : sincère et audacieux !

Vous qui passez sans nous voir

9,90 €Prix
TVA Incluse |